Hervé, Lussigny
(dec 1943 - mai 2007)
In Memoriam

Hervé, c'est la première fois que tu nous attristes. On s'attendait depuis quelque temps à ton départ, mais on ne peut y croire, cher ami.
Ici, à Saint-Sulpice, tu étais chez toi. " Maison " avais-tu l'habitude de dire. Tu as toujours été auprès de l'organiste du grand orgue, déjà à l'époque où tu étais enfant de chœur, sous le titulariat de Marcel Dupré. Depuis la nomination de Daniel Roth au grand orgue, le premier dimanche après Pâques 1985, tous les dimanches, tous les jours de fêtes tu étais à la tribune de Saint-Sulpice pour aider à tirer les jeux de l'orgue, renseigner sur le déroulement de la cérémonie, enregistrer, tout surveiller. Que de matinées exaltantes as-tu vécues ici depuis plusieurs décennies en assistant l'organiste ! Que de nuits passées pour les enregistrements ! Avec ton bon sourire, combien de gens as-tu reçus ici aimablement. Tu étais connu, on peut le dire, du monde entier… Tu avais l'art de mettre tout le monde à l'aise. Tu étais toujours chaleureux, tu nous faisais toujours rire avec tes histoires d'orgues, de trains, de grands prix de Formule 1. Tu mettais une ambiance chaleureuse et bon enfant dans la tribune, et tu faisais vraiment vivre le petit salon de Widor. Nous n'oublierons pas tes conversations enrichissantes toujours si spirituelles. Quelle générosité et quelle ardeur tu mettais à faire partager ton enthousiasme pour le facteur d'orgue Aristide Cavaillé-Coll et pour J. S. Bach, " le cinquième évangéliste " comme tu aimais à le dire ! " Portier " de la tribune était le titre dont tu te prévalais. Mais tu étais tellement plus que cela... Et surtout, tu aimais les gens, leur contact, et tu t'intéressais à eux. Avec ta famille, tes amis sont venus nombreux ici aujourd'hui pour te dire toute leur amitié, toute leur affection et l'immense tristesse dans laquelle ils sont plongés par ton départ si prématuré. Ton souvenir restera toujours vivant et les très nombreux témoignages de sympathie qui nous parviennent montrent combien tu étais apprécié et aimé de tous. " Merci Aristide ! ", te plaisais-tu à lancer à la fin des cérémonies. À notre tour, nous voulons te dire merci, pour tous ces moments chaleureux remplis de ta présence et de ton humanité ! Merci donc à toi, pour tout cela, cher Hervé !
...Ses amis

Hervé Lussigny (December 1943 - May 2007). We are saddened by the recent departing of Hervé Lussigny, the devoted assistant at the organ loft of the Grands Orgues of St. Sulpice. Hervé was a charming man who loved to share his enthusiasm about Aristide Cavaille-Coll, Bach, Widor as well as trains, racing cars, and life in general. St. Sulpice was very much his home, from his childhood where he served in the Children's Choir (while Marcel Dupré precided as organist) through his later years where he reliably served as M. Roth's trusted assistant from the first day of M. Roth's post as titular (Easter, 1985). The world knew Hervé as the friendly host and greeter of countless numbers of visitors to the organ loft of St. Sulpice and its "petit salon de Widor". Hervé, the place will not be the same without you. May your kind spirit live on.

Back to Home