INTRODUCTION

Dans une lettre m'adressée le 29 août 1974 le professeur allemand Dr. Uwe Pape me proposa de dresser une liste complète de tous les travaux exécutés par le facteur d'orgues français maitre Aristide Cavaillé-Coll (1811-1899) en France et à l’étranger.Entreprendre un travail d'une telle envergure n'était pas chose facile ! Jadis, plusieurs listes des**orgues construites par la maison A. Cavaillé-Coll ont été publiées. Deux entre-elles sont considérables et ont servi comme base de notre travail
B = C. et E. Cavaillé-Coll, Aristide Cavaillé-Coll - ses origines - sa vie - ses oeuvres, Paris 1929 (reprint Fischbacher, Paris 1982), p. 151-161 (Bibliographie) ;
M = Ch. Mutin, Manufacture de grandes orgues pour églises, chapelles & salons. Paris s. d. (1923), p. 17-32.

Ces deux nomenclatures ne donnent que les noms des pays et des lieux, les genres d'orgues ainsi que les localisations pour lesquelles elles furent construites. Notre but était d'améliorer ces listes en les complétant et de réunir les contrats et les devis des orgues. Le second geste a été impossible à réaliser. En voici la double raison:
1) Tentatives inutiles pour apprendre des héritiers d'Aristide Cavaillé‑Coll si les archives de la grandefirme de manufacture d'orgues A. Cavaillé-Coll existaient toujours. Jadis, le bruit fut répandu (parles héritiers ?) que les documents avaient été d6truits pendant la seconde guerre mondiale. Fausseassertion ! En fouillant dans les notes de l’éminent organologue belge feu Dom Joseph Kreps O.S.B.j’appris qu'en 1949 des archives traînaient à Paris dans des milieux privés. Un grand merci à tous les héritiers de leur collaboration ... si empressée,
2) Des nombreuses circulaires envoyées aux administrateurs d'églises, de couvents et d'instituts étrangers, à peine quelques-unes reçurent une réponse. Visiter chaque instrument était, vu les frais de déplacements et autres, la mer à boire.

Le fait qu'un grand nombre d'orgues furent détruites, modifiées et déplacées compliqua le travail. Pourra-t-on reconstituer en détail tous les instruments construits par maître Aristide Cavaillé-Coll ? Jele crois, mais il faudrait
-une bonne équipe de spécialistes ;
-la connaissance des archives de la firme A. Cavallé-Coll
-la collaboration fervente de ceux qui possèdent des instruments et des informations d'Aristide Cavaillé‑Coll.
Si cette opération importante pouvait être financée par un organisme officiel, son succès serait concevable. Rêve utopique ?

En ce qui concerne I'amélioration et les comptéments des listes B et M , nous trouvâmes par hasard un travail extrêmement intéressant. Il est de la main de feu Dom Joseph Kreps. It s'agit d'une liste chronologique de tous les travaux exécutés par maître Aristide Cavaillé-Coll. Cette série qui comprend cinq cahiers, serait une copie d'un grand registre de 271 folios (avec index) dont 154 folios furent couverts. 11 portait comme titre : Grand livre noir de commandes. Il fut écrit par le contre­maître de la firme A. Cavaillé-Coll nommé (Auguste) Neuburger. Introuvable (?) depuis quelques temps, ce registre était lorsque Dom Joseph Kreps le copia en décembre 1949, en possession de la maison Pleyel à Saint-Denis. La copie Kreps est devenue ainsi un véritable document.

Des 1382 numéros qui figurent dans ce Grand livre noir de commandes, Dom Joseph Kreps n'a copié que les numéros 1 à 704, 699 numéros sont attribués à maître Aristide Cavaillé-Coll. Le travail des orgues signalées sous les numéros 700 à 704 a été commencé par ce dernier. Son successeur Charles Mutin a achevé sa tâche. Ce catalogue nous apprend les choses suivantes:
I ) un numéro d'ordre d'Aristide Cavaillé-Coll ;
2) le lieux de placement ;
3) localisation (le nom de église, du couvent, de l’institut) ;
4) la date de livraison ;
5) le nombre, de claviers, de jeux et de registres
6) le prix.

Seul les numéros 1 à 699//ont été 1’objet de notre élucubration. Pour la classification on s'est tenu dans la ligne de la liste (M) :
1 Paris, églises et chapelles
2 Paris, temples et synagogues
3 Paris, communautés, 6coles, théâtres, facultés
4 Paris, orgues de salon
5 Paris, orgues d'expériences
6 Paris, divers
7 Province
8 Colonies françaises énumération alphabéthique selon lieux
9 Etranger

ABBRÉVIATIONS

G.O. Grand Orgue
O.Ch. Orgue de Choeur
O.S. Orgue de Salon
O.acc. Orgue d'Accompagnement
s.d. sans date
E emprunté

A remarquer que le premier emploie du sigle E date du 21-23 juin 1864 (cfr. la liste alphabétique nr. G.H. 257 = C.C. 232-207).

Cette publication est donc une transcription minutieuse de la copie Kreps. Suite au raison donnée plus haut une vérification de la copie Kreps avec l’original (égaré ?) était irréalisable. Toutefois nous espérons que notre contribution sera un point de départ pour une étude plus large et plus approfondie de l’orgue romantique, tel que maître Aristide Cavaillé-Coll l'a conçu et construit.

J'exprime ma reconnaissance à l’abbé émérite Dorn Rombaut Van Doren, aux RR. PP. biblio­thécaire et archiviste de l’abbaye bénédictine du Mont-César à Louvain d'avoir mis à ma disposition les divers documents manuscrits de feu Dom Joseph Kreps. Je dois aussi transmettre toute ma gratitude à l’organologue français M. Pierre Hardouin qui a bien voulu rechercher et copier plusieurs pièces con­servées à la Bibliothèque Nationale à Paris. Je témoigne aussi ma vive affection à ma mère et à deux de mes étudiants MM. Koenraad et Lieven Marques qui ont voulu alléger la tâche ingrate de classer les fiches à plusieurs reprises.

Gilbert Huybens -- Brusselse straat I, LEUVEN 3000 - Belgium/
De ARISTIDE CAVAILLÉ-COLL: Liste des travaux executes Opus List Verzeichnis der ausgeführten Arbeiten/
Edite de la part du International Society of Organbuilders; Author: Gilbert Huybens
Copyright 1985 Orgelbau-Fachverlag Rensch, D-7128, Lauffen Neckar; ISBN 3921 848-12-1